En cette période de crise sanitaire, ce joli texte de Sophie Bashford nous incite chacune à montrer notre lumière sans faire d’ombre aux autres.

Une bande de femmes est en marche, en tant que force sur laquelle s’appuyer.

Les femmes à qui il est demandé de faire partie de ce mouvement ont répondu à un appel intérieur depuis de nombreuses années. Un besoin urgent de rappeler à l’humanité ce qui a été perdu unit ces femmes : un engagement à la Mère Divine et à Ses Pouvoirs de guérison, de grâce, de compassion, de confiance, de savoir intuitif et de connaissance par le cœur.

Chacune de ces femmes aura un rôle unique à tenir dans le déroulement de ce Plan, mais toutes tirent un fil conducteur commun sur ce qu’elles doivent apporter à la conscience de notre planète.

Le pouvoir transformateur d’une femme, en connexion avec son essence divine, est quelque chose qui ne peut plus être rejeté, renié ou refusé. Des femmes du monde entier ont choisi de vivre aujourd’hui cette incarnation – à leurs propres risques – dans le but d’apporter la guérison si nécessaire à notre planète en pleine crise.

Chaque femme engagée dans cette mission sacrée (celle de ramener à la conscience de la terre les codes du pouvoir féminin qu’elle contient en elle), a dû au préalable traverser un processus important : se confronter à nouveau à la résistance opposée à l’énergie de la Déesse et à tout ce qu’elle représente.

Oh oui, cette femme s’est vite rendue compte dans son chemin d’éveil qu’on ne l’aimait pas, que son pouvoir menaçait les autres.

Lors de ma dernière incarnation, j’ai dû ravaler ma vérité pour ne pas montrer qui j’étais réellement. J’ai vite appris que mon énergie sacrée n’était pas acceptable sur cette planète. Je me suis rendue compte que cela dérangeait les personnes, que cela leur renvoyait aussi des vérités sur elles-mêmes qui les obligeaient à affronter leur part d’ombre de façon trop soudaine.

Oh, oui, cette femme se souvient.

J’ai décidé, dans mes récentes incarnations ici-bas, que je diminuerais mes propres pouvoirs pour être appréciée à ma juste valeur, pour qu’on ne me manque pas de respect et que je ne sois pas déshonorée et méprisée par les autres. J’ai décidé que c’était trop effrayant de laisser les autres voir ma beauté, alors j’ai même enfoui à l’intérieur de moi les relations toxiques, désobligeantes et même abusives que je vivais.

Oh, oui, cette femme se souvient.

J’ai permis que mon corps, mon cœur et mon esprit soient violés et humiliés, afin de ne pas menacer le statu quo que je m’étais imposée. Je laissais croire que je n’étais « personne » pour que les âmes arrogantes et comateuses de mon entourage pensent qu’elles me contrôlaient vraiment. Qu’elles connaissaient les réponses et avaient toutes les solutions.

Oh, oui, cette femme se souvient. Pas étonnant que je n’avais pas envie de revenir ici.

D’énormes atrocités ont été commises contre l’Ame Féminine. J’ai été l’objet de terribles blessures infligées à l’esprit de la Déesse. J’ai beaucoup trop enduré entre les mains d’êtres humains fermés, terrifiés, froids et au cœur verrouillé qui se sentaient profondément menacés par la Lumière Clairvoyante de l’Univers.

Avant de se réincarner dans cette vie, toutes ces femmes ont eu une conversation avec la Grande Déesse.

Elle leur a rappelé que leurs Ames étaient parmi les plus fortes existant dans le Cosmos.

Elle leur a rappelé que sans leur Amour, sans leur présence de Guérison, sans leur Lumière et sans leur capacité à Voir à travers le voile des illusions, la Terre mourrait.

Les femmes ont protesté.

Lors de chacune des conversations qu’elles ont eu en privé avec la Grande Déesse, ces femmes ont fondu en larmes et ont tremblé jusqu’à même ne plus pouvoir parler.

S’il vous plait, s’il vous plait, ne me faites pas retourner là-bas.

Pas durant cette période.

Pas tant que tout y sera aussi intense, aussi médiocre, aussi tordu et aussi effrayant.

Ne me faites pas patauger dans le marécage et dans la boue de cette humanité si ancrée dans l’égo.

Le nombre de chakras du cœur fermés est intimidant, Grande Mère. Nous ne pouvons pas à nouveau faire endurer ces traumatismes à notre psychisme. Nous souhaitons rester dans les étoiles, dans les Temples du Grand Ether et y reposer à jamais dans la Lumière.

Nous sommes lasses.

Non, dit la Grande Mère, avec amour et fermeté.

Non, dit la Grande Déesse, d’un regard plein de promesse et d’amour.

Non, dit la Grande Shakti Universelle, avec un cœur plein de confiance et de foi.

Je crois en vous.

Vous êtes fortes. Au delà de toute mesure.

Vous êtes capables de remplir cette mission.

Je suis toujours avec vous et je ne vous quitterai jamais.

J’enverrai mes émissaires quand votre Temps sur Terre sera venu, afin que vous preniez en main votre mission.

Tout dans votre vie ne changera pas à partir de ce moment-là.

Vous serez à nouveau en prise avec le chagrin, la tristesse et la colère. Vous serez à nouveau en contact avec les Ames qui avaient déploré votre départ.

Mais cette fois, vous ferez surgir de vos profondeurs le pouvoir qui mènera l’humanité souffrante et malade vers la guérison.

Vous trouverez les amis, les co-équipiers, les partenaires et les familles d’âme pour vous soutenir lorsque les énergies seront turbulentes.

Mais, avant tout, vous sentirez ma Lumière, ma Voix et ma Guidance de toutes les façons dont vous aurez besoin.

Vous œuvrerez à la transformation et à la guérison de cette planète Terre, qui est affaiblie. Et Elle redeviendra votre maison pendant un temps.

Vous vous reconnecterez à l’amour qui réside profondément dans le centre de la terre et vous serez guidée quant à la façon la plus efficace d’appliquer vos méthodes de guérison.

Ne soyez pas affectées par la peur qui émergera chez les personnes qui ne peuvent pas résister au pouvoir de votre Lumière.

Vous effectuerez de grandes guérisons sur les personnes qui seront sensibles à vous, en déclenchant des nouveaux éveils là où vous passerez.

Vous terminerez votre vie sur Terre, cette fois, en étant honorées, révérées et célébrées. Ceci sera marqué par un grand moment de guérison pour votre âme. Les personnes qui vous avaient fait du mal précédemment vous feront amende honorable. Ce sera une partie essentielle de leur voyage karmique. Ceux qui vous auront abandonné durant les périodes de persécution vous rechercheront et cette réunion d’âmes se fera avec beaucoup d’amour.

Vous devez écouter ce message maintenant car le Groupe des Sœurs qui se rassemblent ici et maintenant est prêt à déferler.

De nouvelles directives de la Grande Mère arrivent tous les jours.

Une grande réunion se tient à l’heure actuelle, tandis que le Groupe des Porteuses de Lumière Féminine entoure la Terre de leur Amour.

Elles sont de retour et comme promis, elles vont se mettre à l’œuvre.

Préparez-vous à ce que le silence soit brisé car des milliers et des milliers de centrales d’énergie spirituelle féminine vont se charger de retransmettre leur voix.

Il devait toujours en être ainsi.

Sophie Bashford

(Traduit par Claire Jozan-Meisel)