Marlise Wabun Wind est ma soeur d’adoption et mon inspiratrice depuis de nombreuses années. Elle m’a transmis la médecine du calumet et comment animer des cérémonies de construction de la Roue de Médecine.

Pendant 24 ans, Marlise Wabun Wind a été l’aide-médecine de Sun Bear, Medicine teacher, fondateur de la Tribu de l’Ours, la Bear Tribe Medicine Society, tribu multiculturelle et multiraciale. Marlise a aidé Sun Bear à fonder et à diriger cette communauté sur la Vision Mountain. Et a également co-écrit 6 livres avec lui, particulièrement « La Roue de la Médecine – Pour une astrologie de la Terre », toujours disponible, en 11 langues. Wabun a accueilli et coordonné plus d’une vingtaine de cérémonies de Roue de Médecine, et a dirigé des cérémonies pour célébrer les étapes de la vie humaine et pour la guérison de la Mère Terre.

En voyageant avec Sun Bear, Wabun a eu l’occasion de rencontrer et d’étudier avec des chamans et des Mères de Clan. Elle a aussi animé des cercles de femmes pendant une quarantaine d’années et a été l’une des 11 femmes porteuses du Calumet Sacré transmis par Evelyn Eaton, auteure du livre « Avec cette pipe sacrée, vous marcherez sur la terre ». Wabun a également dirigé des huttes de sudation et des quêtes de vision. Aussi a-t-elle beaucoup voyagé aux USA et en Europe pour enseigner et conduire des cérémonies.

Depuis qu’elle a quitté la Tribu de l’Ours, Marlise est devenue mère au foyer. Elle est mariée à Thomas Shawnodese Wind depuis 31 ans et ils ont une fille Kyla. Wabun continue son métier d’auteure et vient de co-écrire un roman pour jeunes adultes et un guide d’initiation à la Roue de Médecine. Marlise travaille actuellement sur la suite de son mémoire spirituel, La Femme de l’aube, qui est publié en français aux Ed. Vega.

Soucieuse de respecter les instructions de ses enseignants qui lui ont demandé de transmettre la connaissance qu’elle a reçue, Marlise enseigne et voyage à nouveau, notamment en Chine. www.marlisewabunwind.com

Voici le Rêve de Marlise Wabun Wind paru dans la revue Rêve de Femmes :

VISION DE VIE

Comme la plupart des jeunes à partir de 20 ans, je souhaitais avoir une vision large et précise de ce qui m’arriverait plus tard et que cette vision m’indique comment développer au mieux mon potentiel.

Mais au lieu de ça, j’ai reçu des visions de peu d’envergure qui m’ont fait penser que je perdais la réalité des choses. Ces visions me montraient en effet de grands changements sur terre et ce n’est que lorsque j’ai connu Sun Bear, visionnaire Obijwa, que grâce à lui j’ai pu donner du sens à ce que je voyais.

Ces premières visions m’ont d’ailleurs conduite à quitter ma vie d’écrivain à New-York et à passer les 20 années suivantes à travailler avec Sun Bear, pour apprendre auprès de lui et d’autres enseignants autochtones. J’ai pendant cette période fait une quête de vision qui m’a incité à croire aux séries de petites visions qui ont jalonné ma vie. 

L’une d’elles m’indiqua qu’il était temps de quitter le rôle de Mère de Clan de la Tribu de l’Ours, créée par Sun Bear, et de me remettre à écrire, ce que j’avais commencé à faire à l’âge de 7 ans. Une autre m’indiqua d’épouser mon âme sœur et de l’aider dans sa vision de devenir psychiatre. Puis, une autre me dit de mettre un enfant au monde. Or, mon horloge biologique était déjà bien avancée. Neuf mois après une hystérectomie, je me rends au Pérou pour adopter notre fille.

Les visions suivantes m’incitèrent à expérimenter la vie de femme et de mère au foyer durant les trente années suivantes. J’ai d’ailleurs trouvé ce rôle beaucoup plus difficile que celui de Mère de Clan. Dans notre société affamée d’amour, apprendre à être patient, perspicace, tolérant, compréhensif, encourageant et intime est très difficile à expérimenter.

Toujours en apprentissage, je suis rentrée dans la Loge des Anciennes où j’ai appris à enseigner aux autres les vastes et profondes expériences que la vie m’avait permis d’intégrer.

Les voici brièvement :

– Croire en ses visions, peu importe comment elles se manifestent,

– Ecouter son instinct,

– Avoir confiance en son cœur,

– Valoriser les enfants, les siens et ceux des autres. Les traiter avec le soin, le respect, l’amour, la guidance et la compréhension que vous auriez aimé avoir,

– Etre doux avec soi-même et avec les autres car la modération marche mieux que les extrêmes,

– Soutenir les visions des autres et ne jamais empiéter sur elles,

– Profiter de la vie autant que possible car la plupart des humains ont peur du plaisir,

– Surmonter les épreuves.