«Pleine d’aspirations, j’ai beaucoup cheminé pour finalement trouver la vérité en mon for intérieur.» (Lalla, poétesse cachemirie du XIVème siècle)

Uma Dinsmore-Tuli est la créatrice de ce yoga au féminin. Uma est aussi l’auteure d’un ouvrage remarquable, Yoni Shakti, véritable bible du yoga féminin qui parle des siddhis des femmes, c’est à dire des pouvoirs qui jalonnent leur vie. A l’heure actuelle, malheureusement, ces pouvoirs ne sont pas valorisés. Uma décrit avec beaucoup d’acuité comment se les réapproprier en tant qu’expériences initiatiques. On trouve dans son livre de nombreuses postures et séquences de Womb Yoga qui n’est pas une nouvelle forme de Yoga mais un Yoga qui s’inscrit dans la tradition tantrique féminine.

Le Womb Yoga reconnait la nature cyclique des femmes et offre des postures selon les moments de leur cycle menstruel, les saisons de l’année et les étapes de leur vie (grossesse, post-natal, péri-ménopause et ménopause). «Le Womb Yoga nous ramène chez nous en nous-même. Honorer les cycles naturels de notre matrice, c’est danser au rythme de l’univers». (Uma)

Le Womb Yoga propose des mouvements très fluides qui jouent sur la souplesse de l’articulation sacro-iliaque. En travaillant sur cette partie-là du corps, on remet en place l’énergie fluctuante et volatile du Féminin. Par le mouvement, le souffle et la conscience, on ramène l’énergie de la Shakti là où elle aime résider ce qui procure force et vitalité aux femmes qui pratiquent.

Le Womb Yoga travaille sur cinq dimensions : le physique, la respiration, la conscience, l’intuition et le spirituel. Il permet aussi d’aller à la rencontre de sa beauté intérieure pour la manifester dans son entourage.

« Avec grand respect et amour, j’honore mon cœur, mon maître intérieur »

www.wombyoga.org